Officiels

Pourquoi est-il essentiel que les joueuses comprennent mieux les règles que les officiels ?

Pourquoi est-il essentiel que les joueuses comprennent mieux les règles que les officiels ?

Evidemment, ce titre est légèrement provocateur, vous l'aurez compris. Mais cette affirmation est basée sur les fondements même du roller derby moderne. Explications.

La raison derrière cet article-débat est le lieu commun "les arbitres doivent connaitre mieux les règles que les joueuses". Non, non et encore non. Pourquoi me direz-vous ? Parce que ce sont les joueuses qui font les règles du sport.

By the skaters, for the skaters

A des fins de transparence totale, je dois confesser que ma vision du roller derby est très largement modelée sur la vision fondatrice de la WFTDA.  Je peux être en désaccord avec certains des aspects de l'entreprise WFTDA, mais ce n'est pas le sujet. Je suis Head Official pour une ligue membre de la WFTDA et j'accompagne des ligues Apprentice au niveau de leur gestion des Officiels. J'adhère donc et je promeus la philosophie qui est celle de la Women's Flat Track Derby Association.

Et cette philosophie est basée sur la devise "By the skaters, for the skaters" (Par les joueuses, pour les joueuses - pour nos amis anglophobes).

Au départ de la naissance du roller derby sur piste plate est un groupe de femmes, de joueuses, qui ont décidé de structurer à la fois un projet sportif et un projet de fédération sportive. Ce sont elles qui ont écrit les règles du jeu, que ce soit sur la piste ou en dehors.

C'est toujours le cas aujourd'hui. A chaque cycle de révisions des règles WFTDA, le même procédé est renouvelé : l'ensemble des membres des ligues membres délibèrent sur les changements qu'elles aimeraient voir apporter au jeu, le font remonter via leurs représentantes jusqu'au Rules Committee - qui est composé de joueuses comme d'officiels.

Le Rules Committee propose ensuite des modifications dans la rédaction des règles à proprement parler. Ensuite, chaque ligue délibère et approuve ou rejette les modifications proposées par le Rules Committee. L'ensemble des officiels appartenant à des ligues WFTDA n'a qu'une seule voix, symbolique et consultative dans ce vote.

 

C'est donc la raison principale pour laquelle, au sein du roller derby WFTDA, il est primordial pour les joueuses, non seulement de connaître les règles, mais aussi de les comprendre afin de savoir orienter l'évolution du sport et de son corpus réglementaire dans la direction voulue par ses pratiquantes.

Bon, vous pourriez me rétorquer que c'est bien beau tout ça, mais finalement ça ne concerne que les ligues membres, donc les autres joueuses, elles peuvent s'en foutre. Non. Car il y a d'autres raisons pour lesquelles il est important que les arbitres ne soient pas les seuls à comprendre les règles.

Parce que vous jouerez mieux !

Alors, oui, j'enfonce une porte ouverte, sans doute, mais c'est une réalité.

Si vous connaissez, et comprenez la métrique appliquée pour déterminer, par exemple, l'octroi d'une pénalité de Forearms, vous saurez mieux la contourner et l'utiliser à votre avantage.

Connaître non seulement les règles, mais également les Standard Procedures, Verbal Cues et autres Hand Signal vous permettra de mieux maîtriser votre environnement de jeu, et donc vos stratégies et vos actions individuelles.

En bonus, vous pourrez même venir faire NSO quand vous ne jouerez pas. Le rose est seyant, vous verrez.

Et les arbitres dans touT ça ?

Et bien les arbitres, il est tout aussi utile pour eux de comprendre, au-delà de connaître, les règles. Mais de la même manière que vous pouvez être une joueuse correcte en vous contentant du strict minimum théorique, un arbitre peut techniquement remplir son boulot sans chercher à comprendre comment sont pensées les règles et leur impact voulu sur le jeu.

A mon avis, pour devenir un meilleur arbitre, il faut savoir ce qu'attendent les joueuses et donc comprendre les logiques derrières les règles. A quel sport veulent jouer les joueuses de roller derby ? Du slow derby ? Du derby de contact ? Le but est-il de marquer le plus de points possible ou d'empêcher l'adversaire d'en marquer ou les deux ?

Il faut avoir une vision du jeu qui corresponde à la réalité et à l'actualité du sport.

Et pour arriver à cela, que les joueuses comprennent les règles, que les arbitres comprennent le sport, il faut se parler, il faut débattre, il faut mutuellement se poser des questions. Il faut détruire les murs entre les arbitres, les joueuses et les coachs, tout en respectant le rôle de chacun et chacune.

Les joueuses définissent ce que doit être le sport, les coachs définissent les stratégies et les arbitres veillent à ce que l'esprit du sport et la sécurité soient respectés.

Alors lors de votre prochain matchs, payez-vous des coups et discutez, d'égal à égal.

 

Photos : Pierre ActM

Partager ce reportage

a lire également

voir toutes les actualités

Commentaires


Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les articles.

ou cliquez ici pour vous inscrire, c'est rapide et gratuit !