News

Top 24 Français : le bilan de la saison

Top 24 Français : le bilan de la saison

La saison touche à sa fin, comme chaque début Juillet, 5seconds prend quelques instants pour regarder dans le rétroviseur et analyser les classements des 24 premières équipes françaises sur Flat Track Stats.

Ce classement sera cependant le dernier à prendre Flat Track Stats comme point de référence de départ, la saison prochaine, nous analyserons les évolutions des équipes Elite et Nationale 1, ainsi que les potentielles montantes de N2 vers N1, par division.

Le classement Flat Track Stats montre ses limites de plus en plus chaque mois, il ne sera plus qu'un indicateur parmi d'autres.

Le Classement

Les évolutions, montées et descentes se réfèrent à notre dernier Top 24 en date du 24 Décembre 2015.

1. Roller Derby Toulouse – Nothing Toulouse

+ 1 place au classement français

+ 7 places au classement européen (8ème)

Seconde en Elite FFRS

Malgré une défaite très serrée contre les PRG et une seconde place en Elite FFRS, les toulousaines reprennent la tête de ce classement grâce à des scores impressionnants en championnat et une très belle victoire contre les Gent Go-Go Girls (Belgique). Reste que l’horizon toulousain semble un peu bouché en termes d’adversaires en raison de leur non affiliation à la WFTDA, cas rarissime à ce niveau européen.

2. Paris Roller Girls – All-Stars

- 1 place au classement français

- 1 place au classement européen (9ème)

78ème au classement WFTDA (+ 55 places par rapport à Avril)

Championnes de France FFRS Elite

Invaincues depuis leur match extrêmement serré contre Central City (UK) lors de la Monster Cup en 2015, les parisiennes ressortent d’une saison incomparable en terme de performance !

Il conviendra de distinguer la progression WFTDA et européenne, puisque l’équipe s’est distinguée avec brio en Floride, au tournoi WFTDA “Beach Brawl”, et faisant une entrée remarquée dans le Top 100 WFTDA, en atomisant des équipes américaines qui ne s’attendaient sans doute pas à cela, et en s'approchant rapidement des classements de D2 permettant l'accès aux Playoffs WFTDA.

Coté français, les PRG se sont baladées en championnat, jusqu’à cette “finale” qui n’en était pas une, et confirmant une fois de plus qu’elles sont la némesis de Toulouse, une nouvelle fois vaincue sur le fil.

3. Lille Roller Girls – Bad Bunnies

+ 1 place au classement français

+ 17 places au classement européen (10ème)

122ème au classement WFTDA (non classées en Avril)

3ème en Elite FFRS

Révélation de la saison dernière pour beaucoup de fans, les Bad Bunnies ont su faire feu de tout bois cette saison pour asseoir leur classement européen et finalement ravir le podium aux nantaises.

Des matchs de championnat contre Paris et Nantes de toute beauté, et une excellente première participation au tournoi WFTDA A Skate Odyssey (3 victoires pour 1 défaite, contre les gagnantes du tournoi, Dock City) leur ont permis de faire une superbe entrée dans le classement WFTDA après leur passage en Full Member et confirmer leur beau niveau européen.

4. Nantes Derby Girls – Duchesses

- 1 place au classement français

+ 1 place au classement européen (17ème)

176ème au classement WFTDA (+ 4 places par rapport à Avril)

4ème en Elite FFRS

Enchainant une fin de championnat FFRS difficile avec 3 défaites contre Lille, Paris et Toulouse, les Duchesses ont néanmoins brillé à domicile en remportant à nouveau West Track Story, pour la première année tournoi reconnu par la WFTDA, avec des victoires contre Bruxelles, Madrid, Amsterdam et Nottingham.

Après une saison compliquée, il faudra reconstruire l’année prochaine afin pouvoir espérer remonter sur le podium.

5. Paris Roller Girls – Quedalles

+ 6 places au classement français

+ 54 places au classement européen (32ème)

Championne de France FFRS de N2 (Playoffs) et de la zone 3 de Nationale 2.

Enorme progression du collectif parisien, pourtant équipe B, qui s’est appuyé sur le Championnat de nationale 2, mais également des matchs européens contre Namur ou Vienne, entre autres.

Les Paris Roller Girls peuvent donc compter sur un potentiel énorme pour asseoir leur domination du paysage français, avec une équipe qui domine l’Elite et une autre tout juste montée en Nationale 1, avec de fortes ambitions.

6. Amiens Roller Derby – The Rolling Candies

Classement français inchangé

+ 18 places au classement européen (42ème)

5ème en Elite FFRS

Constantes en championnat, enchainant les résultats logiques, les Rolling Candies s’aventurent encore peu en dehors des frontières françaises, à l’exception d’un match contre Namur. Il serait intéressant l’année prochaine de les voir se confronter à des équipes européennes plus régulièrement afin de confirmer leur classement.

7. Roller Derby Caen – The Leopard Avengers

+ 3 places au classement français

+ 25 places au classement européen (53ème)

6ème en Elite FFRS

Après un début de saison difficile, notamment suite à des problèmes d’effectifs, l’équipe coachée par Fall Coche a su se reconstruire dans le but de se maintenir en Elite FFRS, et aller se confronter à des équipes européennes, avec des succès parfois mitigés.

8. SAM Roller Derby – All-Blocks

- 3 places au classement français

Classement européen inchangé (56ème)

Championne de France FFRS de Nationale 1

Avec un titre de N1 en poche, les All-Blocks ont réussi leur pari et montent en Elite la saison prochaine, après avoir dominé leur division et su battre Rennes, moins chanceuse dans sa saison. Leur récente défaite contre Amiens est néanmoins un signe que tout n’est pas gagné et qu’il y a de réels challenges qui les attendent en Elite la saison prochaine.

9. Les Quads de Paris – La Boucherie de Paris

- 2 places au classement français

+1 place au classement européen (62ème)

Seconde en Nationale 1 FFRS

Invaincues en championnat, à l’exception de leur rencontre avec les championnes, Mérignac, les parisiennes, fraichement passées Full Member WFTDA seront la seconde équipe à monter en Elite l’année prochaine, après une victoire en barrage (par forfait à quelques minutes de la fin du match) contre Rennes.

Les parisiennes se sont également testées contre Namur, avec succès, et contre Bruxelles, avec moins de succès.

10. Lutèce Destroyeuses – Les Encastreuses

+ 15 places au classement français

+ 79 places au classement européen (70ème)

Seconde de la zone 3 de Nationale 2 FFRS

Secondes d’une zone de N2 qu'elles ont survolé, mais dominées par les PRG B, les Lutèce remontent petit à petit les marches du classement, finissant leur saison sur une belle victoire contre Barcelone, mais restant confinées à la Nationale 2 la saison prochaine, malgré cette 10ème place théorique.

11. Roller Derby Toulouse – Blocka Nostra

+ 5 places au classement français

+ 45 places au classement européen (74ème)

3ème en Nationale 1 FFRS

Seconde équipe B de ce classement, la Blocka finit 3ème de Nationale 1, n’ayant concédé de défaites dans le championnat contre les deux nouvelles promues en Elite. En dehors du championnat, les toulousaines ont brillé contre le regroupement régional des Sales Gosses et Barcelone, et se sont inclinées, de peu, contre Porto.

12. Roller Derby Panthers – Panthers Graou

+ 19 places au classement français

+ 119 places au classement européen (79ème)

Championne de la zone 1 de Nationale 2 FFRS

5ème des playoffs N1/N2 FFRS

Plus grosse progression de ce classement, les Panthers ont su tirer avantage de leur performance en N2 afin d’atteindre la Nationale 1 lors des Playoffs FFRS. Sortant d’une très belle saison, il leur faudra confirmer cette belle entrée lors d’un Championnat de N1 sans doute très disputé l’année prochaine.

13. The Switchblades Roller Grrrls – All-Stars

- 1 place au classement français

+ 4 places au classement européen (84ème)

3ème de la zone 3 de Nationale 2 FFRS

Malgré de bons résultats, la zone 3 était très disputée pour les lilloises, qui s’inclinent face aux PRG B et aux Lutèce, non sans arracher une victoire dans le derby lillois contre les Glorious Batardes. De bons résultats face à des équipes de Cologne, Rotterdam et Kent ne leur permettent cependant pas de progresser plus au classement.

14. Nantes Derby Girls – Divines Machines

- 6 places au classement français

- 28 places au classement européen (94ème)

Championne de la zone 4 de Nationale 2 FFRS

Seconde des Playoffs N1/N2 FFRS

Après avoir survolé leur zone de Nationale 2, les nantaises se sont heurtées à une équipe de Porto très en forme et ont ensuite gagné leur pari d’accéder à la Nationale 1, malgré une défaite logique contre les Quedalles des PRG en finale.

15. Orcet Roller Derby – La Horde

Classement français inchangé

+ 14 places au classement européen (97ème)

4ème en Nationale 1 FFRS

Avec une saison mitigée, Orcet réussi néanmoins à se maintenir en N1 et à obtenir quelques places au classement européen. Il faudra sans doute plus de régularité à La Horde la saison prochaine pour espérer peut-être viser l’Elite.

16. Derby Club Le Crès Lattes Montpellier – All-Stars

+ 13 places au classement français

+ 71 places au classement européen

7ème en Nationale 1 FFRS

3ème aux Playoffs N1/N2 FFRS

Si le collectif semble avoir bien pris depuis la fusion entre les ex-Death Pouffes et Herault Derby Girlz, la saison de championnat fut difficile avec 6 défaites en N1. Heureuseument, une belle performance en Playoffs leur permet de se maintenir en Nationale 1.

17. Roller Derby Rennes – Déferlantes

- 8 places au classement français

- 35 places au classement européen

7ème en Elite FFRS

Saison très très compliquée pour les bretonnes, avec un seule victoire dans la saison, contre Metz, également en difficulté. On notera notamment l’impact négatif des règles des charters FFRS, qui n’ont pas permis à Rennes A de pouvoir s’appuyer plus facilement sur les joueuses présentes en équipe B, alors que les Déferlantes se voyaient régulièrement obligées de jouer en sous-effectif.

18. Roller Derby Metz Club – All-Stars

- 1 place au classement français

+ 7 places au classement européen

8ème en Elite FFRS

Là aussi, saison très difficile pour les joueuses de Metz, avec des défaites cuisantes en championnat, suite à de nombreux départs et l’obligation de reconstruire un collectif de jeu efficace. Cependant, le RDMC a su retrouver des couleurs et le goût des victoires en allant taquiner des équipes outre-Rhin. Espérons que la Nationale 1 leur sourira plus la saison prochaine.

19. Roller Derby Belfort – Knee Breakers On Wheels

- 1 place au classement français

+ 7 places au classement européen (119ème)

Seconde de la zone 5 de Nationale 2 FFRS

Malgré un très bon parcours dans le championnat, les Knees Breakers ont toujours chuté face aux Strasbourgeoises, ce qui explique leur seconde place dans le championnat, même si l’écart s’est réduit lors de la dernière rencontre en date.

20. Hell’s Ass Derby Girls – All-Stars

Classement inchangé dans le classement français

+ 10 places au classement européen (121ème)

Championne de la zone 5 de Nationale 2 FFRS

7ème des Playoffs N1/N2 FFRS

Après un sans faute lors du championnat de N2, les Strasbourgeoises ont lutté en Playoffs afin d’atteindre la N1, y accèdant de justesse en battant largement Nice. Elles ont également profité de leur situation géographique pour aller se frotter à leurs voisines allemandes et belges avec des résultats contrastés.

21. Marseille Roller Derby Club – Bloody Skulls

- 8 places au classement français

- 44 places au classement européen (139ème)

5ème en Nationale 1 FFRS

Saison mitigée pour les marseillaises, uniquement engagées dans le championnat FFRS, avec 3 victoires pour 7 matchs, et un match retour perdu contre les Montpellieraines du DCCLM.

22. Orléans Roller Derby – Les Simones

Entrée dans le classement français

+ 99 places au classement européen (144ème)

3ème en zone 1 de Nationale 2 FFRS

Avec un championnat plutôt bien mené (5 victoires sur 7 matchs) et quelques victoires en dehors de celui-ci, les Simones font irruption pour la première fois dans le classement. Reste à confirmer la saison prochaine cette belle progression.

23. Roller Derby Toulouse – Rainbow Furies

Entrée dans le classement français

Entrée dans le classement européen (146ème)

Championne de la zone 6 de Nationale 2 FFRS

5ème des Playoffs N1/N2 FFRS

Autre entrée de ce classement, la première équipe C de France est logiquement toulousaine, talonnée par l’équipe C des PRG. Championne de leur zone et avec un résultat très honorable aux Playoffs, les Rainbow Furies restent néanmoins cantonnées à la N2, car leur équipe B est déjà présente en N1. Nul doute qu’elles continueront leurs bons résultats la saison prochaine.

24. Paris Roller Girls - Sans-Culottes

- 2 places au classement français

- 21 places au classement européen (154ème)

Non engagées dans le championnat FFRS.

Même si non présentes (pour l’instant) dans le championnat FFRS, les Sans-Culottes ne sont pas restées inactives pour autant, se frottant à leurs concurrentes directes des Rainbow Furies, sans succès, mais aussi Rennes B, Madrid B ou encore Tournai.

La méthodologie

Nous nous sommes basés sur les classements de Flat Tracks Stats en date du 27 Juin 2016 à minuit (ce qui pourrait expliquer quelques décalages au moment de votre lecture). Actuellement FTS est le seul site proposant un classement européen exploitable. En effet, le roller derby européen ne dispose pas encore d'une structure fédérale européenne tenant à jour un classement officiel.

Ceci étant, ce classement est parfois à prendre avec du recul, certaines équipes pouvant être classées dès leur premier match, et les périodes temporelles sur lesquelles sont jugées les équipes étant différentes selon leur ancienneté. 

Certains matchs sont également ignorés par l'algorithme du site, ou tout simplement manquants. 5 Seconds vous invite d'ailleurs à vérifier les scores et matchs rentrés sur le site, si vous souhaitez qu'un classement européen le plus fidèle possible puisse être déterminé par la suite.

Nous avons également souhaité écarter certaines équipes régionales pouvant apparaitre sur Flat Track Stats, et nous nous sommes concentrés uniquement sur les équipes A, B et C ayant déjà effectué au moins 2 matchs en 2015-16, et faisant partie d'une ligue française. Nous avons également inclus dans notre champ de recherche les ligues ayant fait le choix de ne pas participer au Championnat FFRS.

Photos : Insane Motion

Partager ce reportage

a lire également

voir toutes les actualités

Commentaires


Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les articles.

ou cliquez ici pour vous inscrire, c'est rapide et gratuit !