News

Sandrine Rangeon à Victorian Roller Derby League : l'interview.

Sandrine Rangeon à Victorian Roller Derby League : l'interview.

Entretien avec Sandrine Rangeon, qui rechausse les patins après 1 an et demi d'absence, et signe en Australie à la Victorian Roller Derby League.

La nouvelle est tombée la semaine dernière sur sa page Facebook. Sandrine Rangeon (anciennement Francey Pants), ancienne jammeuse de Montréal, de Denver et de Windy City, MVP des Championships avec Denver en 2012, élue MVP pour la Team France à la Coupe du Monde de Roller Derby 2011, a signé chez les australiennes du Victorian Roller Derby League. Entretien avec une joueuse qui fut l'une des premières à faire connaître la France sur la scène du Roller Derby international.

Bonjour Sandrine. Raconte-nous comment s'est déroulé ton transfert à VRDL, c'est quelque chose que tu avais en tête depuis longtemps ou c'est une opportunité qui s'est présentée ?

Mon idée de départ c’était plutôt de rester au Etats-Unis, mais je n’ai pas réussi à avoir de visa long terme. Je me suis dit que c’était l’occasion de voir si j'allais me plaire en Australie. Je suis arrivée à Melbourne il y a 3 mois et ça me plait beaucoup, donc j’ai enfin fait mon transfert officiellement.

Tu reviens sur la scène du Roller Derby international après une longue absence, non ?

Je n'ai plus vraiment joué dans une équipe depuis les Championnats 2014 parce que j'étais en phase de demande de visa long terme (E2) pour les Etats-Unis. Je ne voulais pas m'engager avec une équipe avant d'avoir une réponse là-dessus, donc c'est pour ça que je n'ai pas réellement joué depuis. Mon dernier vrai match était le match des London Roller Girls contre une sélection  européenne All-stars Europe pour le Anarchy in the UK 2015, mais c’était juste un match d’exhibition.

Entre temps tu t'étais essayée à d'autres sports ?

Oui, j'ai fait du Red Bull Crashed Ice (ice cross downhill) l'hiver dernier et je compte en faire la saison prochaine aussi.

Qu'est-ce qui t'a décidée à revenir dans le derby, alors ? L'amour du jeu ? Le sentiment que tu n'étais pas encore allée au bout de tes objectifs personnels ?

Je comptais revenir dans le derby de toute façon, mais je voulais juste prendre mon temps pour décider où habiter, au lieu de me dépêcher et de décider quelque chose qui ne me plairait peut-être pas sur le long terme.

Tu es une joueuse qui a vu évoluer le derby tout au long de ces dernières années. Quelles différences fais-tu avec le derby d'il y a quelque temps et le derby de maintenant ? Est-ce que le jeu te plaît toujours ?

J’avais joué un petit peu en 2010, en Californie, mais j’avais ensuite arrêté pour jouer au hockey interuniversitaire au Canada. Le jeu a énormément changé depuis, de manière générale, et dans le bon sens. Mais j’aimerais juste que le jeu soit un peu plus ouvert, parce que les tripods (murs de défense à trois en forme de triangle) très solides sont, certes, impressionnants mais du coup, ça donne parfois des matchs ennuyeux à regarder et à jouer. Je préfèrerais que les jammeuses aient plus de place pour faire des gestes techniques et rapides, au lieu de se retrouver à pousser derrière des tripods.

Quels sont tes objectifs avec VRDL ?

L'objectif c'est de gagner l' Hydra.

Est-ce que tu connaissais déjà des joueuses avant de signer ?

Je connais bien Victoria Beat-Her, une française qui est venue habiter en Australie et qui fait partie de la ligue à présent, on habite ensemble, là-bas. Je connaissais déjà certaines des joueuses de VRDL. C’est un petit monde, donc on croise un peu toujours les mêmes têtes sur les tournois. Je connais aussi Shaina Serelson, ancienne joueuse de Denver, qui a, elle aussi, signé à VRDL et qui jouera vraisemblablement pour les playoffs. J'ai hâte d'être de nouveau sur le track avec elle. C'est une joueuse de caractère qui fait des attaques toujours au bon moment et au bon endroit.

Est-ce que tu joueras avec VRDL pour les playoffs qui arrivent ?

Je ne serai pas aux playoffs parce que ça coûte trop cher de me payer un billet pour Vancouver, juste pour les encourager. Mais mon transfert est valide dès aujourd'hui et les règles WFTDA disent juste qu'il faut être sur le charter 30 jours avant un match. Donc, pour ce qui est des règles, j'aurais le droit de jouer les champs, si jamais j'étais sélectionnée. Mais je pense que le délai va quand-même être trop court d’un point de vue sportif, étant donné le fait que je me suis cassée une cheville il y a moins de 3 mois.

Tu penses que le VRDL peut gagner l'Hydra dès cette année ?

Je pense que VRDL a tout à fait ses chances. Çela va beaucoup se jouer sur qui est blessée et qui est en forme, à mon avis.

Tu es la première française à avoir joué dans une équipe du top 4 WFTDA (Denver en 2012 et VRDL aujourd’hui). Tu as été élue MVP des Championships en 2012. Est-ce que ça te met une pression supplémentaire ou est-ce que ça te motive encore plus ?

Tout ça ne me met pas de pression, je ne m’inquiète pas trop des résultats, en fait. Je suis assez passionnée par tout ce qui touche à l’entrainement de manière générale, donc je me concentre beaucoup sur tout ce qui est préparation physique, mentale et technique. Les résultats viendront d’eux-mêmes et je ne m’en soucie donc pas trop.

Est-ce que tu te sens toujours connectée avec la France et le derby français ? Quelle est ton opinion sur le derby français ? Est-ce que tu suis les résultats ?

Oui, j’essaye de suivre un peu les résultats et j’ai passé pas mal de temps en France, l’an dernier. Le niveau progresse beaucoup et ça fait plaisir à voir.

Est-ce que ça fait partie de tes objectifs de disputer la coupe du monde avec l'équipe de France ?

Ca en faisait partie mais je n’ai pas été sélectionnée en Équipe de France. J’y serai probablement pour les encourager, en fonction du lieu et des dates de la coupe du monde.

Merci Sandrine et bonne chance chez VRDL.

Merci beaucoup et bonjour à tout le derby français.

 

Crédit Photo: Jim Dier, Sainted Patrons

Blog de Sandrine Rangeon.

Page Facebook de Sandrine Rangeon.

 

 

Partager ce reportage

a lire également

voir toutes les actualités

Commentaires


Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les articles.

ou cliquez ici pour vous inscrire, c'est rapide et gratuit !