News

ERDT 2016: Victoire de la France!

ERDT 2016: Victoire de la France!

Ce week-end, l'équipe de France féminine de roller derby s'est imposée pour la deuxième fois consécutive à l'European Roller Derby Tournament à Mons en Belgique. Retour sur un weekend haut en couleur.

L'équipe de France féminine de roller derby a réédité sa performance d'il y a deux ans. Elle est à nouveau sacrée en 2016 à Mons.

Belle performance pour ce nouveau collectif en préparation pour la future coupe du monde. Beaucoup de nouvelles têtes étrennaient ce weekend leur première sélection sous le maillot bleu. Les satisfactions furent nombreuses. Chaque joueuse avait la possibilité de jouer deux matchs sur les trois qui les menaient au titre.

Les prestations des jammeuses Dédé Froquée (MVP du tournoi) de Red Volta et de Mac Rockett furent très convaincantes. Elles furent aussi accompagnées par les performances toujours très satisfaisantes de Joly (aka Nina Backdraft qui a décidé de porter en équipe de France son nom de famille dorénavant) de Cash Pistache et de Pépé le Punch

Au niveau des bloqueuses, Minimoïz, Dead, Simon, Charlie et Bouffonne (capitaine lors de la finale contre le Belgique)  ont délivré des blocks solides et ont su tirer leur épingle du jeu au coté des valeurs sûres comme Jenna, Purple, Tueriecultrice, St Blandine, Miss Gadin, Hooligan (MVP de la France),  Nasty Nurse, Gara la Garce et Rose Hyène.

Même si le plateau présenté était un peu moins relevé que la session précédente (la France était la grande favorite du tournoi), les nombreux fans des bleues présent ont eu l'image d'une équipe solidaire et qui a eu beaucoup de plaisir à jouer ensemble et à mettre en place les stratégies élaborées par Slash Gordon(le bench) Lo Ravage (en line up) et Antho (en adjoint).

Malgré le record de points marqués dans les 3 matchs, le premier, contre le Pays de Galles, a sans doute été le plus disputé. Les spectateurs présent attendaient de pied ferme la nouvelle mouture de l'équipe de France et les galloises, qui sont finalement arrivées troisièmes du tournoi, constituaient un roster très solide avec de belles performances de leur bloqueuse Dos Santos et de leur jammeuse Daffin.
La demi finale, contre une équipe du Portugal qui a fortement progressé depuis sa dernière participation à l'ERDT, a été totalement maîtrisée. La finale contre la Belgique, les locales, n'a pas présenté de soucis particuliers malgré l'enjeu et les supporters belges qui ont soutenu bruyamment leur équipe jusqu'aux dernières secondes rivalisant ainsi avec les nombreux fans français présents.

Un tournoi rondement mené pour une équipe de France qui se constituait pour la première fois en matchs officiels et qui va monter encore plus en puissance.

Les scores du weekend:
France 365 - 112 Pays de Galles
France 262 - 87 Portugal
France 314 - 78 Belgique

Bref, une équipe de France pleine de promesses que nous pourrions revoir très prochainement dans un tournoi européen majeur...

Les autres équipes présentes à l'ERDT ont aussi été remarquées. La Belgique s'est hissée jusqu'en finale au terme d'un match très abouti contre l'Espagne en demi finale (239-163). A noter les performances toujours très solides de Hipshot au jam et de Humpme, la capitaine, en bloqueuse. Du coté espagnol, Miniross a tiré son épingle du jeu. Le Portugal a confirmé ses progrès en finissant à la cinquième place. Le Danemark, malgré un collectif assez désorganisé a fait parfois preuve de fulgurance et a terminé sixième en battant une équipe valeureuse d'Italie. La Suisse a perdu un match sur le fil contre l'Italie (184-187) dans ce qui fut assurément le match a suspens du tournoi. L'Islande, pour sa première participation, a subi beaucoup de larges défaites, ce qui est assez compréhensible pour une équipe qui vient de se constituer et une équipe qui représente un pays où une seule ligue est constituée. Sun Shiner a toutefois délivré des jams assez intéressants, ce qui lui a permis de remporter le titre de MVP islandais.

L'organisation du tournoi avait vu les choses en grand en proposant pour la première fois les matchs dans deux gymnases différents. Le challenge était élevé mais l'équipe d'organisation l'a relevé avec brio.

Enfin, l'équipe des NSOs et des arbitres, encadrés par Pëttïchökë et Der Könich ont été à la mesure de la grandeur de l'évenement.

Bref ce weekend, il fallait être à Mons pour voir l'ampleur pris par le roller derby européen.

Classement final:

1. France

2. Belgique

3. Pays de Galles

4. Espagne

5. Portugal

6. Danemark

7. Italie

8. Suisse

9. Islande

 

MVP du tournoi:

MVP Belgique: #89 Hip Shot
MVP Danemark: #510 Jelly
MVP Equipe de France: #93 Hooligan
MVP Islande: #36 Sun Shiner
MVP Italie: #4 Martattack
MVP Portugal: #314 Bloodrunner
MVP Espagne: #301 Mini Ross
MVP Suisse #8 Sin Sister
MVP Pays de Galles #1 Dos Santos
MVP du tournoi: #737 Dede Froquee (France)
Reine de la penalty box: #84 Dre (Portugal)
Meilleur saut d'Apex: #8 Sin Sister (Suisse)
Meilleure chute: #815 T-Sex (Danemark)
Bulldozer: #1 Dos Santos (Pays de Galles)
Equipe la plus fair play: Suisse.

 

Crédit photo: JBS, photographe officiel de l'équipe de France de roller derby.

Partager ce reportage

a lire également

voir toutes les actualités

Commentaires


Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les articles.

ou cliquez ici pour vous inscrire, c'est rapide et gratuit !