Matériel

Tout, tout vous saurez tout sur le toe stop

Tout, tout vous saurez tout sur le toe stop

Le fin, le large, le rond, le plat, le court le long ... Aller on s'arrête ici avant que ça ne dérape, mais pour autant nous allons aborder un sujet bien sérieux : les toe stops ! Indispensable à la pratique du derby, le toe stop (aussi appelé plus communément "frein" ou parfois "butée" en français) vous permet de freiner bien sûr, mais pas que. Une part importante des mouvements d'agilité se fait grâce aux toe stops, que vous soyez jammeuse ou blockeuse. En tant que jammer, c'est aussi un appui indispensable pour pouvoir pousser le pack et se frayer un chemin. Pour vous, 5seconds passe en revue ce qui se fait à l'heure actuelle en matière de toe stops pour le roller derby.

Caractérisques générales des toe stops pour le derby

Un toe stop pour le derby est composé de deux éléments : une "tige" filetée qui vient se visser dans votre platine, et un "tampon" qui est la partie en gomme. Aussi simple que cela oui, mais il y a tout de même un certain nombre d'éléments à prendre en compte pour bien choisir les vôtres.

anatomie-toe-stop

Taille de la tige : courte ou longue ?

C'est une question valable surtout pour les fameux "Gumball". Vous verrez souvent dans les shops de derby que pour le même stopper, on vous propose la version courte ou la version longue. Qu'est-ce que ça change concrètement ? Avec une tige longue, vous aurez besoin de beaucoup moins d'amplitude pour vous retrouver sur les stoppers car ils seront plus proches du sol. Un léger mouvement de la cheville et vous y êtes. Avec des stoppers à tige courte il faudra s'incliner beaucoup plus pour être sur les stoppers. Vous serez plus proche de la ballerine, en quelque sorte.

Et donc qu'est-ce qui est mieux ? Tige courte ou tige longue ? Et bien on ne peut pas répondre à votre place ! C'est comme vous le sentez. D'une manière générale on peut estimer qu'il est préférable d'avoir des tiges longues quand vous débutez car vous aurez moins besoin de vous "déséquilibrer" pour arriver sur vos stoppers. Des stoppers près du sols peuvent parfois gêner certain mouvements, mais cela dépend aussi de votre style de patinage. Si vous jammez, vous aurez tendance à prendre des tiges courtes directement. En effet, vous serez plus penché(e) pour pousser le pack ce qui vous permettra d'attaquer plus bas et avec plus de force. 

N'oubliez pas : dans tout les cas pour trouver la longueur qui vous convient bien, il est toujours possible d'enfoncer plus ou moins la tige de votre stopper dans le pas de vis de votre platine prévu à cet effet. La plupart des platines ont un pas de vis suffisamment long pour que vous puissiez les visser et éloigner vos tampons du sol. Attention dans le sens inverse tout de même : laissez au moins l'équivalent d'un centimètre et demi enfoncé dans le pas de vis.

Surface de tampon : étroite ou large ?

Doit-on choisir un toe-stop large ou relativement étroit ? C'est encore une fois une question de préférence, même si la tendance globale dans le derby est à l'élargissement des tampons. Un tampon étroit (par exemple des Moonwalker) permet une certaine agilité, mais vous perdez en revanche en stabilité. Je ne suis pas sûr que l'inverse soit vrai en revanche, car en ayant testé des surfaces étroites et larges, je n'ai pas eu l'impression de perdre en agilité avec des tampons plus larges. La plupart des patins d'entrée de gamme sont fourni avec des freins étroits, voire carrément trop étroits. Vous gagnerez dans tous les cas à les changer !

Exemple de tampons "étroits" : les Moonwalker ou les Rx

toe-stop-moonwalkerrx-toe-stop

Exemple de tampons "larges" : les Bionic BigFoot ou les Roll-line Hockey Stop

bionic-bigfoot-toestoprollline-hockey-stop

 

Profil du tampon

Les tampons de vos freins peuvent être "arrondis" ou "plats". Honnêtement ne vous prenez pas trop la tête là dessus, car de toute façon vous allez finir par les aplatir ! Et d'ailleurs si vous avez des tampons arrondis, il y a de grandes chances pour que vous trouviez ses derniers plus confortables une fois plats. Là aussi la tendance est à l'aplatissement des tampons par défaut. C'est ce que l'on peut voir avec les derniers modèles qui gagnent en popularité comme les Bionic Super Stopper ou encore les récents Sure Grip Shock Stop.

Une petite subtilité à noter parmi les profils plats, cependant : certains sont légèrement bizeautés pour mieux se positionner par rapport au sol (c'est le cas des Bionic, Roll-line et Crazy Big Bloc entre autre). J'ai remarqué que les tampons arrondis permettaient de faire plus facilement des tours sur soi même sur les tampons et autres pirouettes. Cela apparait assez logique vu que cette forme à été conçue pour le patinage artistique à la base. Après, pas certain que cela vous soit d'une très grande utilité dans le derby (ou alors envoyez-nous les vidéos !).

 

Conseil shopping pour vos freins :

Quand vous avez pris la (bonne) décision de changer vos freins, les questions principales pour le choix sont :

- Jouez-vous surtout en intérieur ou en extérieur ?

- Avez vous un pas de vis européen (Roll-line, Elite, Boen, STD) ou US (Powerdyne, SureGrip, Crazy, Bont) ?

En intérieur sur pas de vis européen : freins Roll-line "Natural" Hockey (large) ou arrondi
En intérieur sur pas de vis US : freins Gumball, Bionic Super ou BigFoot X Grip, Moonwalker
En extérieur sur pas de vis européen : freins Roll-line "Classic" Gris Hockey (large) ou arrondi
En extérieur sur pas de vis US : freins Crazy, Bionic Super, Suregrip Shock Stop

Il ne s'agit bien sûr que de propositions parmi les meilleurs freins du moment. Il serait difficile ici d'être exhaustif. Retenez surtout que les Gumball et les Big Foot X Grip n'aiment pas mettre le nez dehors d'une manière générale car ils fondent sur l'asphalte.

**Bonus**  la question qui tue : j'ai encore perdu mon toe stop ! Comment faire ?

Avant de répondre à cette question, faisons une minute de silence pour toutes les joueuses et tout les joueurs qui se sont viandé(e)s lamentablement parce qu'un de leurs freins a voulu voir si la vie était plus belle en dehors du track.

Ce problème se pose avant tout aux personnes ayant des platines dont le pas de vis de frein ne comporte pas de vis de serrage, et qui doivent serrer leurs freins avec un contre-écrou (typiquement : les platines en Nylon).

Conseil N°1 : mettez une rondelle éventail, ou si déjà présente, remplacez là avec une plus épaisse, de meilleure qualité. Vous pouvez aussi changer l'écrou pour un modèle un peu plus large, mais en filetage US (ex :R3) c'est très dur à trouver en France.

Conseil N°2 : mettez du frein filet, cela va solidariser votre filetage. Efficace généralement, mais pas donné.

Conseil N°3 : coincez un peu de fil dentaire autour de la tige de votre frein ! Si vous avez rien d'autres sous la main, car cela peut être plus difficile à enlever après.

Ah oui et aussi (ça peut paraître bête mais je le dis car je l'ai vu) ne venez pas coincer votre toe-guard entre la platine et le contre-écrou de serrage ! Il ne doit rien y avoir entre l'écrou et la platine, mis à part la rondelle.

 

J'espère qu'avec ces conseils vous y verrez désormais plus clair sur les stoppers. Dites-nous quels sont vos stoppers préférés en commentaire de cet article !

Crédit photo : Insane Motion

Partager ce reportage

a lire également

voir toutes les actualités

Commentaires


Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les articles.

ou cliquez ici pour vous inscrire, c'est rapide et gratuit !