Matériel

Le mystère des entretoises enfin résolu

Le mystère des entretoises enfin résolu

Savez-vous ce qu’est une entretoise ? Non ? Et si je vous disais que cette pièce en apparence anodine joue un rôle dans la longévité de vos roulements et de vos axes de trucks ? Beaucoup de patins montés en custom ou même parfois achetés « clefs en main » n’en contiennent pas. 5 Seconds vous explique aujourd’hui pourquoi les entretoises, c’est cool.

Entretoises ?

On va commencer par le commencement : une entretoise cela ressemble généralement à ça ou ça :

entretoise-roller

C’est donc un simple tube creusé, qui va venir s’enfiler sur les axes de votre truck. La version de droite est plus large avec une sorte d’ailette, mais c’est exactement le même principe : elle est juste plus pratique car il est plus facile de « viser le trou » quand vous l’enfilez  sur le truck (non, rien de graveleux ici). Concrètement il faut donc 2 entretoises par axe, soit 1 entretoise par roue. On place cette dernière entre les 2 roulements de sa roue (cf. schéma plus bas).

Pour résumer, l’entretoise a pour but de solidariser ensemble la butée intérieure du truck, la bague intérieure du 1er roulement, la bague intérieure du second roulement et l’écrou (là où tu serres tes roues).

Ok, je sens que tu es un peu perdu alors je vais commencer par t’expliquer le principe du roulement.

Le roulement à billes :

roulement-a-billes

(Merci à Futura Science pour le schéma  du roulement décomposé)

Comme tu peux le voir sur cette photo, un roulement est composé d’une bague extérieure et d’une bague intérieure, avec au milieu des billes qui permettent au tout de rouler. Le principe de base pour qu’un roulement à bille soit efficace, c’est que la bague intérieure soit solidaire (et donc bloquée) avec une pièce donnée (ici, notre truck) tandis que la bague extérieure, elle, soit solidaire d’une autre pièce (La roue !). Quand c’est le cas, et bien ça roule et tu es heureux.

OUI MAIS !

Que se passe-t-il si on sert l’écrou de roue de son patin comme un âne bâté, sans avoir d’entretoise ?

Le running gag de l’écrou trop serré

J’imagine que c’est arrivé à bon nombre d’entre vous : vous faites un check de vos patins avant le match ou le practice et là, hop ! Vous serrez ! Sauf que vous vous rendez-compte qu’en serrant trop, ça ne roule plus …

Voici un petit schéma qui vous montre les forces en présence lorsque vous serrez sans entretoise (attention ici le dessin comporte une entretoise au milieu, mais concentrez-vous et faites comme si elle n’était pas là) :

axe-entretoise-bad

(Merci à Adonis Wheels qui doit être crédité pour l’image de base)

Quand vous serrez sans entretoise, votre écrou va exercer une pression sur la bague intérieure du premier roulement, qui va ensuite se transmettre sur la bague extérieure du premier roulement, puis du 2ème roulement et enfin sur la bague intérieure du 2ème roulement puis sur la butée de l’axe du truck (suivez les petits ronds orange). Dans ce cas de figure, vous vous rendez donc compte qu’une même pression est effectuée sur la bague extérieure et la bague intérieure des roulements, ce qui solidarise les bagues extérieures et intérieures entre elles et empêche donc votre roue de tourner !

L’entretoise-attitude

Maintenant que vous avez compris cela, je reviens là où je vous ai laissé, sur le banc en train de serrer à mort vos patins. Voyant que ça ne roule plus, que faites-vous ? Vous donnez un petit coup de clé dans l’autre sens pour donner du jeu et voilà votre roue qui tourne ! Vous vous dites que c’est bon ? WRONG !

En faisant ça, vous désolidarisez l’ensemble axe-roulements-écrou. Concrètement, cela veut dire que ce n’est plus les billes de vos roulements qui vous font rouler, mais le frottement de la bague intérieure de votre roulement contre l’axe de votre truck. Alors certes, votre poids vient bloquer en partie les frottements, entrainant l’utilisation des billes, mais cela n’est pas optimal ni durable. Vous pourriez avoir des billes de roulement complètement encrassées et non-fonctionnelles, ce dont vous ne vous rendriez même pas compte car c’est le frottement axe-bague intérieure qui va venir compenser.

Pourquoi le frottement c’est mal ? Et bien tout simplement parce que vous allez user prématurément vos roulements et vos axes de trucks ! Vous risquez de « creuser » ces derniers et de déformer vos roulements, notamment, car vous êtes obligés de laisser un peu de jeu, même infime, pour que cela roule.

Maintenant que vous avez eu cette révélation, voyons ce qu’il se passe lorsque vous avez bien mis une entretoise :

axe-entretoise-good

Comme vous pouvez le voir, l’entretoise permet d’avoir une pression qui ne s’effectue que sur les bagues intérieure des roulements ! Les bagues extérieures ne sont pas soumises à pression, et sont donc solidaires de la roue uniquement.

Avec ce système, vous pouvez serrer vos patins sans aucune crainte, même à fond. Ainsi vous évitez d’abîmer votre matériel, mais aussi vous diminuez drastiquement le risque de voir une roue partir faire sa vie en plein match car il n’y aura pas de jeu dès le départ. Dans cette configuration, les seules fois où vous aurez besoin de serrer ou desserrer, ce sera pour changer vos roues pour une dureté de gomme différente.

Ok ça à l’air super mais comment savoir quelles entretoises mettre sur mes patins ?

Attention, pour que cela marche il faut que lors du vissage, l’entretoise vienne « en butée » contre les bagues intérieures. Cela veut dire que vous devez prendre une entretoise dont la longueur est égale (voire supérieure de 0,5 mm) à l’espace entre les 2 roulements sur l’axe. Si vous prenez une entretoise trop courte, vous retomberez dans le même travers que la figure 1 car la pression arrivera d’abord sur la bague extérieure. A contrario, si vous prenez une entretoise trop longue, la roue pourra bouger sur l’axe, donnant l’impression de sortir légèrement du roulement. Si vous ne trouvez pas la longueur parfaite, ce n’est pas grave ; choisissez plus court par défaut et complétez avec une rondelle en acier du même diamètre.

Pour ce qui est du diamètre de l’entretoise, il suffit de prendre celles adaptées au diamètre de vos trucks (8mm ou bien 7mm) le plus courant étant 8mm.

 

Voilà les entretoises et leur utilité n’ont désormais plus de secrets pour vous ! J’espère avoir été le plus clair possible et ne pas vous avoir fait trop mal à la tête.

Partager ce reportage

Commentaires


Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les articles.

ou cliquez ici pour vous inscrire, c'est rapide et gratuit !