Derby life

L'écusson WFTDA, ce douloureux problème...

L'écusson WFTDA, ce douloureux problème...

Il y a quelques jours nous vous exposions tous les paramètres pour que l'accession à la certification WFTDA soit aisée, il faut croire que nous avions omis un détail qui a son importance. Pixel Rider, joueuse chez Roller Derby Rennes, tient à prévenir que tout n'est pas forcément rose avec la WFTDA.

Nos lecteurs n'ont qu'une parole, car suite à l'article rejoindre la WTDA ce n'est pas (si) compliqué, une discussion a eu lieu sur notre mur facebook et une lectrice a jugé que toutes les démarches et étapes à accomplir, n'étaient rien à côté du problème épineux de la couture du patch. Elle nous explique pourquoi et nous montre son oeuvre à l'appui.

Le grand jour est arrivé, le nom de votre club figure dans l'Apprentice League Program dont vous surveillez la liste depuis ce matin, fébrile, tel l'éventuelle future bachelière ! Et grâce à ça chacune de vos joueuses va pouvoir recevoir le bon point de la WFTDA: une image brodée sur un écusson à arborer fièrement sur vos tenues.

Les écussons sont arrivés, assez grands disons-le, avec leurs petits autocollants "Made in China" au dos, vous certifiant qu'ils ont été fabriqués par des adultes majeurs de plus de cinq ans. S'en suit un grand débat au sein de votre équipe : où placer ledit écusson ? Jusque là tout va bien. Puis on vous enjoint à fixer la chose sur votre maillot.
Si comme moi vous êtes bien plus habituées à coller des hits qu'à coudre de petites choses, deux solutions s'offrent à vous :
- Refiler le bébé à la joueuse super sympa de votre ligue qui a une machine à coudre, sait s'en servir, s'est déjà occupée de fabriquer les brassards numérotés de toute la ligue, et n'a que ça à faire de ses soirées. Vous la remercierez éventuellement avec une gorgée de bière au prochain after.
- Découvrir le douloureux monde de la couture. Munissez vous d'abord d'un fer à repasser et chauffez votre écusson en le repassant côté broderie, cela aura pour effet de légèrement ramollir la surface plastifiée à l'arrière, et ainsi de faciliter le passage de l'aiguille. Prenez un fil de la couleur qui vous semble la plus adéquate, coupez-en environ 10cm (si vous faites plus long ça s'enroule et fait des nœuds quand vous cousez) et faites un nœud à une des extrémités. Enfilez votre fil dans votre aiguille - assez grosse l'aiguille, c'est épais un écusson - et c'est parti !
Ok, on pique sur l'intérieur du maillot, on transperce l'écusson en se faisant un léger trou dans la peau du doigt, on dépasse le bord de l'écusson et on repique dans l'autre sens, et ainsi de suite... autant vous dire que c'est passionnant ! A la fin de votre fil vous faites une sorte de nœud sur un des passages de fil précédent, et ça devrait tenir. Alors certes c'est un peu moche mais vous êtes la seule à le savoir, et finalement, la fierté du DIY il n'y a que ça de vrai...

Pixel Rider, spécialiste en sujets de fond 

A gauche une de ses teammates a confié son maillot à une couturière à Rennes et à droite la version fait main par notre "spécialiste".
Nous pensons que tout le monde sera d'accord sur ses talents de couturière hors pair.  

Partager ce reportage

a lire également

voir toutes les actualités

Commentaires


Vous devez être connecté pour pouvoir commenter les articles.

ou cliquez ici pour vous inscrire, c'est rapide et gratuit !